transitions - ressources

Une démocratie en temps réél

Dans une société post-monétaire ne nécessitant plus de dirigeant pour manier des budgets, une réelle démocratie peut alors voir le jour. Nos choix individuels ne se réduiront plus à un bulletin de vote occasionnel mais pourront se faire au coeur de chaque décision, par tous les concernés.

La démocratie est le régime politique où le peuple est souverain. Par nos capacités technologiques et informatiques, nous avons les moyens de mettre un système de prise de décisions communes, à la fois rapide, sûr et juste.

Chacun d’entre nous appartient à plusieurs groupes sociaux. Une famille, un cercle d’amis, un immeuble, un quartier, une agglomération, une région, une nation et le groupe qui nous unis tous : notre Planète.

Une proposition sera lancée par chacun au groupe correspondant. Les demandes seront classées par groupe/secteur géographique, domaine (écologie, réfection, alimentaire, sanitaire etc...) et accompagnées d’un intitulé descriptif (ex : changer la peinture des communs d’un immeuble, modifier la chaussée d’une rue, la création d’une permaculture dans un quartier, limiter l’élevage de boeuf au niveau régional, implantation d’une usine au niveau national etc...)

Les demandes pourront être envoyées aux intéressés un jour convenu entre nous. Par exemple le 1er de chaque mois. Cela permettra à un service public de filtrer les demandes non-sérieuses, de regrouper les idées similaires, puis de faire un envoi groupé des demandes du mois écoulé. Ainsi, à intervalle régulier (une fois par mois dans ce cas) chacun pourra consacrer un unique moment aux demandes, et nous pourrons y répondre par vote informatique et sécurisé dans la foulée.

Nous aurons le choix entre "favorable", "défavorable" et "ne se prononce pas". Pour pouvoir accorder une valeur significative à un tel système, nous devrons nous attacher à voir un niveau d’abstention restreint en nous assurant un accès généralisé à ce type de plate-forme informatique (via ordinateur, smartphone, tablette, espaces publiques informatique etc.).

A l’issu d’un vote positif, des rassemblements pourront être organisés pour discuter des modalités, et de la mise en place de la proposition de départ : échéance, faisabilité, sécurité, coûts énergétiques, etc.

A l’heure où l’informatique permet une communication élargie au niveau planétaire, rien ne peut justifier l’absence d’une démocratie réelle. Pour chaque décision, la voix de chacun d’entre nous sera prise en compte.



SPIP | | Plan du site | Donner des informations utiles pour ce site. | Suivre la vie du site RSS 2.0